Citadelle Gin

La récolte de la cannelle

La saveur du gin

cinamon2

Nous avons demandé à Alexandre Gabriel, maître de chai de Citadelle Gin, ce qui comptait le plus pour fabriquer du gin. Voici sa réponse : « Tout d’abord, le genièvre, ensuite les plantes aromatiques ». Bien que le genièvre soit essentiel pour élaborer le distillat, il n’en constitue que la base.

La cannelle étant un ingrédient majeur de la recette de Citadelle Gin, Alexandre a voulu en savoir plus sur cette plante : sa qualité, son mode de culture et la différence qu’il peut y avoir entre la consommer fraîche ou déshydratée. Pour l’étudier, Gabriel s’est rendu dans une plantation de cannelle, dans le nord du Vietnam. Il y a appris que tout commence avec l’écorce des arbres qui, découpée et encore fraîche, peut être mastiquée pour savourer la sève sucrée et légèrement épicée.

L’ajout de cannelle lors de la fabrication confère à Citadelle Gin sa douceur naturelle et rehausse la saveur des baies de genièvre. On peut l’utiliser fraîche, semi-déshydratée et complètement séchée (comme la cannelle en bâtons qu’on trouve au supermarché). Après l’avoir micro-distillée sous toutes ses formes, Gabriel et son équipe ont choisi la cannelle fraîche pour la recette de Citadelle Gin. Son infusion à froid permet de faire affleurer le meilleur de sa sève naturelle et donne à Citadelle Gin la légère touche de cannelle que l’on trouve dans chacune de ses bouteilles.

Pour préparer un bon G&T, Alexandre Gabriel recommande d’ajouter une cuillerée de jus de citron et de décorer la partie supérieure avec une pincée de cannelle en poudre. L’arôme de la plante s’en trouvera rehaussé…et votre G&T n’en sera, si possible, que plus savoureux.

Choisissez votre langue

Je certifie avoir l’âge légal que la législation sur l’alcool de mon pays de résidence exige pour visiter ce site.

AccepterAnnuler