Citadelle Gin

Le Génépi

genepi2

Cette petite plante vivace, connue seulement des initiés, pousse à très haute altitude entre 2000 et 3000 mètres, là où la verticalité et les neiges éternelles empêchent toute vie végétale. On la trouve principalement en France et en Italie dans l’arc Alpin. Le génépi partage souvent son habitat avec l’edelweiss (bien que ce dernier ait une préférence pour les terrains siliceux). Mais il affectionne particulièrement les barres rocheuses, des endroits souvent difficiles d’accès, voire dangereux.

Pour l’édition Réserve du gin Citadelle, nous utilisons le génépi noir (Artemisia spicata) qui est le plus recherché et le plus apprécié parmi tous les génépis. Il est relativement rare et est très puissant d’un point de vue aromatique : sa croissance a souvent lieu sur schiste calcaire dans les situations fraîches ou ombragées des couloirs alpins. Le génépi noir pousse entre 2500m et 3000m, le choix de l’altitude est déterminant pour la qualité organoleptique de la plante. Il reste difficile à domestiquer et est très affecté par l’accélération du réchauffement climatique.

La période de récolte (floraison) est très courte : elle s’effectue sur quelques jours au pic aromatique du génépi pendant le mois de Juillet.   Son arôme est à la hauteur de sa rareté, corsé et fin à la fois : il exhale un parfum frais d’absinthe avec des notes taniques, ce qui le distingue du génépi laineux avec lequel il est souvent confondu. Il est présent dans la liqueur des montagnards réputés pour ses vertus digestives. Il est aussi un des composants de la liqueur Chartreuse.

Le génépi complète merveilleusement le caractère végétal et frais du genièvre et confère au Gin Citadelle Réserve une belle structure lui permettant notamment d’être affiné quelques mois en petits fûts de chêne.

Choisissez votre langue

Je certifie avoir l’âge légal que la législation sur l’alcool de mon pays de résidence exige pour visiter ce site.

AccepterAnnuler