Citadelle Gin, LE gin de france

Avez-vous l’âge légal afin de consommer de l’alcool dans votre pays ?

Original
Jardin d’Été
No Mistake Old Tom
Nos éditions limitées

fr en
© 2021 Citadelle -  Politique Confidentialité
02

Les secrets du gin français

background-left
Secret_Gin
Défilez vers le bas

Une petite baie pour un grand gin

Pour faire du gin, il faut d’abord des baies de genièvre. Ce sont elles qui donnent au gin sa base aromatique.


Des baies de genièvre Des baies de genièvre

Lorsque quelqu’un rejoint notre équipe de passionnés, il est donc invité à planter son propre genévrier.

Il pousse ainsi juste en face du château, accompagné d’un écriteau qui porte son nom. C’est une manière de prendre part physiquement à chaque bouteille de gin Citadelle qui sort du château.

 

Feuilles_1BL
background-left
recette 7
Violette
recette 3
Écorce de citron
recette 4
Genièvre
recette 5
Écorce d'orange
recette 2
Poivre cubeb

2500

9

9

100%

Genévriers

Alambics charentais

Hectares de genévriers

Gourmand

reset

Un gin ne serait pas tout à fait un gin sans les aromates qui accompagnent les baies de genièvre.

Ainsi, pour préserver les vertus des baies de genièvre ou permettre au zeste de citron de délivrer tous ses parfums, le temps et les températures d’infusion doivent être adaptés. C’est par ce biais que le gin pourra atteindre son équilibre.

genevriers (16)
background-right

L'infusion progressive

Ça a l’air complexe, mais c’est un peu la version gin de votre thé matinal :

En gros, si vous retirez votre sachet trop vite, votre thé n’a pas de goût, et si vous le laissez trop longtemps, il est trop fort. Pour les aromates, eh bien c’est pareil.


Développé par Alexandre Gabriel pour Citadelle
GenevrierBL

Le procédé de l’infusion progressive permet à chaque aromate du gin d’être infusé en fonction de sa composition aromatique.

Les résultats de ce long processus ont été prouvés scientifiquement et un brevet est venu couronner le travail de recherche d’Alexandre Gabriel sur le gin français. Il reste à ce jour le seul brevet jamais octroyé sur la méthode d’infusion d’un gin. Pas mal, non ?


background-left
Feuilles_1BR

Distiller, oui, mais chez nous

Ce sont les ouvriers de notre propre équipe qui bâtissent notre nouvelle distillerie au château de Bonbonnet.

Animés d’une motivation inébranlable, Manu et ses hommes utilisent les pierres du pays pour chaque partie.

CitronL

Ce n’est pas une mince affaire lorsque l’on sait qu’une clé de voûte pèse 800 kilos et qu’il faut la hisser puis la sceller à 8 mètres de haut…

D’ailleurs, grâce à un ingénieux système, la chaleur des liquides qui y circuleront sera récupérée pour le chauffage des bâtiments. Et lorsque tout sera terminé, nos 9 alambics charentais retrouveront leur place dans cette distillerie nouvelle génération. Le surnom du petit nouveau ? Rocky !

_B2A0757_1
background-right

De l’histoire du gin au gin innovant

Du châtaignier au genévrier, nous expérimentons pour proposer de nouvelles expériences de dégustation.

Feuilles_1BR

Faire vieillir le gin en fût

Du châtaignier au genévrier, nous expérimentons pour proposer de nouvelles expériences de dégustation.

Non, pas celle du bateau ! Celle de faire vieillir du gin en fût. Et comme l’expérimentation ne s’arrête pas à nos acquis de maîtres assembleurs, nous avons créé un œuf géant de 2 mètres 45 de haut. Il nous permet d’assembler ces gins vieillis en différentes essences de bois pour qu’ils s’y fondent le plus harmonieusement possible.

03

team_031A
Défilez vers le bas